Masque Tuba

Masque Tuba, une activité technique pour le plaisir

Pratique qui demande beaucoup de méthodes et d’aptitude selon le cas, la plongée subaquatique existe pourtant depuis belle lurette. Moyen d’exploration sous-marine, elle s’est surtout utilisée en tant que moyens de subsistance chez certaines populations qui vivaient de la faune aquatique. De nos jours, ces mêmes finalités de la plongée subsistent, mais beaucoup en font une échappatoire au train-train quotidien, un loisir qui leur permet d’avoir un mieux-être intérieur… Dans tous les cas, la plongée demande des capacités naturelles à gérer certains aspects comme la nage, la respiration, la connaissance des fonds marins, et tant d’autres paramètres. Que faut-il savoir en tout ?

Les différents types de plongées de loisir.

La plongée moderne concerne un bon nombre d’adeptes et d’amateurs voulant explorer les fonds aquatiques. Selon les objectifs, mais aussi selon le niveau du plongeur, on distingue différentes sortes de plongées à réaliser souvent dans des cadres différents.

  • Le snorkeling ou plongée libre se fait pratiquement en surface, parfois dans une zone où le snorkeleur prend pied, mais souvent aussi dans un endroit où la profondeur de l’eau est évaluée à plusieurs mètres. Ce type de plongée se fait en apnée, avec l’ensemble PMT (palmes, masques, tuba) comme seul équipement. L’idée est de pouvoir revenir rapidement en surface pour respirer.
  • La plongée loisir se pratique dans des profondeurs de quelques dizaines de mètres (30 à 40 mètres) et nécessite de ce fait le port de bouteilles d’oxygène. Un large panel d’équipements modernes a été inventé pour permettre aux débutants comme aux plus initiés d’aborder la technique plus facilement (gilet stabilisant, ordinateurs de plongée pour gérer le gaz…).
  • La plongée technique, comme son adjectif l’indique, est réservée à des plongeurs surqualifiés puisqu’elle est plus risquée. Il s’agit notamment d’explorer les milieux subaquatiques à plus de 40 mètres de profondeur ou agrémentés de paysages difficiles à parcourir (grottes…). L’équipement est également plus lourd.

Comment apprendre la plongée de loisir ?

On peut évidemment considérer ces styles de plongées comme « de loisir » quand elles sont pratiquées dans un tel objectif. En effet, sachant que les équipements sont variés, nombreux et plus rassurants de nos jours, pourquoi se limiter à voir la profondeur merveilleuse de la mer juste en surface ? Dans tous les cas, faire de la plongée est toujours une activité technique qui mérite des aptitudes techniques. Bien que l’apprentissage et l’entrainement (à la plongée technique) soient devenus plus accessibles grâce au développement du matériel, le danger et les aléas des mers guettent toujours quiconque s’y aventure sans préparation.

Et la plongée en profondeur n’est souvent pas à apprendre seul. Du coup, sans oublier le caractère de loisir et donc accessible à tous de la plongée, la plupart des organisateurs de par le monde proposent un accompagnement sur mesure des débutants. Il ne s’agit pas seulement de pouvoir utiliser ses palmes comme une grenouille, ou de savoir se faufiler entre les récifs coralliens, il est surtout indispensable de savoir gérer ses sources d’oxygène. En fait, il existe un bon nombre de matériels à maîtriser : le masque, le stab et la ceinture de plongée, le profondimètre, etc.

Les meilleurs sites de plongée à Safaga.

Safaga est une destination phare pour les amateurs et les professionnels de la plongée sous-marine, ou ceux qui veulent tout simplement voir de plus près la faune et la flore qui abondent dans ses récifs. Les côtes de cette contrée de la région côtière d’Égypte sont en effet remplies de trésors naturels subaquatiques qui feront le bonheur même des simples touristes qui n’y font que passer ! Il y existe plus d’une dizaine de spots de plongée différents en dimension et en contenu. Un bon nombre de baies de quelques mètres à environ une douzaine de mètres de profondeur, comme les récifs de Tobia Kebir ou Tobia Soraya, offrent du spectacle accessible à tous.

Les sites allant d’une vingtaine à 40 mètres de profondeur sont les plus nombreux (Sandy Island, Hamra, Shaab Quais…), pour faire la joie des spécialistes du snorkeling voulant aller à la rencontre de grands poissons et d’autres animaux plus spectaculaires… Pour les adeptes expérimentés de la plongée technique, le Panorama qui s’étale sur une dimension immense et peut emmener le plongeur jusqu’à des centaines de mètres sous l’eau, à la rencontre d’un monde encore plus fantastique et ultra coloré. En tout cas, tous les plongeurs de tous les niveaux seront satisfaits à Safaga !